AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Fabrication d'un vinyl

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kd
Baptisé(e)
avatar

Nombre de messages : 399
Age : 32
Localisation : vigie
Date d'inscription : 24/08/2006

MessageSujet: Fabrication d'un vinyl   Ven 17 Aoû - 21:26

Voila , pour les personnes qui ce pose des fois de betes question , en voici une de résolue ... j'en ai vraiment appris bcp en lisant cet article.

l'article n'est pas de moi , j'ai simplement fais un copier coller du forum du metropolis.
j'espere que cela vous plaira... Bonne lecture

---------------------------------------------------------------


Visite guidée de la fabrication d'un vinyl en Belgique.
Usine de fabrication vinyl Discopress à Herk de stat (20km de Hasselt)
très agréablement reçu par toute l'équipe locale....

1) une fois le track composé en studio, devant une table analogique, digitale,
avec ou sans synthé, devant un pc... soit, une fois votre nouveau son
pondu.... vous fournissez un cd master track à un studio spécialisé
pour le mastering de vinyl...
Il faut savoir que le vinyl n'accepte pas toute les fréquences, et devra etre raboté
tant en haut qu'en bas, au niveau des freq, de plus, le procédé suit un chemin
très précis de codages des track, secondes de silence, largeur de bande dynamique etc...
Plus le son est net à la base, au mieux le studio de mastering pourra vous corriger
et donner de la couleur à votre track.
pour plus d'info sur le mastering > www.foon.be
C'est également dans ce studio qu'une étape primordiale sera réalisée.
la fabrication du master Lacker.
le disque master sera gravé avec un diamant très spécial à très haute pression,
ce disque est super fragile et sera trasféré aprés gravure directement à l'usine de fabrication du vinyl.

Photo de la machine de gravure du master lacker



Arrivé à l'usine le master laker sera par procédé de galvanisation, transféré sur des plaques métaliques d'un alliage complexe.
de ce transfert, resultera 2 matrice, un pere et une mere.

photo d'une paire de matrice, père, mère (sillon positif et sillon négatif)



le premier servant à devenir moule pour la presse vinyl,
le deuxieme servant de moule de securité pour refabriquer une matrice pere...
2 matrices par face, donc 4 matrices par vinyl.

Photo de la chaine de galvanisation des matrices.



les matrices sont stockées soinieusement à l'usine...
vous imaginez la mine d'or... (retro.... mmmmmmm)

Photo de la caverne d'alibaba retro meme que gast n'en a pas autant chez lui...



Les matrices sont bien fabriquées par procédé de transfert chimique.
place maintenant au transfert sur la fameuse galette noire... (ou rose, ou selon le gout..).
Le vinyl est, en fait, du PVC, en provenance directe de Elf Acquitaine, et arrive en sac de 1 tonne, se présenant sous forme de petites billes de 2 mm de diametre.

Photo du stockage des billes de PVC,
les tuyaux servent à transférer les billes directement à la chaine de presse à chaud, afin d'éviter le contact avec des impurtés et poussières...



Photo de la chaine de presse vinyl à chaud



Les billes arrivent dans cette presse coté mixeur...
sont fondues à 350°C, et mixée (déjà si tot ) pour former une pâte homogène.
Les matrices peres face A et face B sont en place dans la presse.
le vinyl et coulé dans ce moule, et la presse agit avec une force de plusieurs
tonnes, (je pense avoir entendu 7 tonnes).

Photo d'une presse vinyl à chaud



La fabrication d'un vinyl prend 25 à 30 seconde pour un 12" (maxi)
Une fois pressé, le label est directment appliqué à chaud sur la plaque encore fumante

Photo de l'outil labelisateur...



photo : gros plan de la presse avec ses 2 matrices



Une fois le label appliqué (procédé de colle spéciale par chaleur)
les plaques sont stockées sur un axe et entretoisé de plaque d'aluminium
pour facilité le refroidissement, et eviter tout voilage de la plaque.
le procédé de refroidissement prend 12h.

Stockage du vinyl fraichement pressé, pour refroidissement.



ce procédé terminé,
les vinyls sont mis en pochette, par simple systeme de manufacture à l'ancienne.
afin d'éviter grattes etc...
les pochettes , suivent un parcour similaire à une simple flyer imprimé.

Rien à faire,
j'ai toujours été et resterai toujours fasciné par cette galette noire, porteuse
de sensations fortes.
Tant le cd est froid et industriel, que le vinyl, enferme toute la magie et l'ame
de son compositeur.

ps: grand merci à tout le team de Discopress, pour cette visite magique...

le prochain article sur www.metropolis.be, portera, sur le procédé de mastering
chez foon, ainsi que des trucs et astuces pour rendre vos compos plus percutantes, niveau sonores. (on a tous beaucoup à apprendre d'une telle visite)
Programmé pour la rentrée 2005.
A+
Arno
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cadet1401.skyblog.com
 
Fabrication d'un vinyl
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» fabrication d'une capsule
» TUTO : Découper et coller du vinyl
» Fabrication C5...
» prix de vente des lettres en vinyl adhésif
» Etapes de fabrication du timbre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Divers :: Musique-
Sauter vers: